Merci Étiolles !

En ce dimanche 15 mars, les électeurs se sont rendus dans leur bureau de vote pour le premier tour des élections municipales.

Je tiens à remercier les Etiollais et les Etiollaises qui m’ont accordé leur confiance avec 67,82% des suffrages. Soyez assurés de mon engagement plein et entier au service d’Etiolles, ainsi que de celui des 19 élus de notre liste.

Je suis déjà à pied d’œuvre aux côtés de Philippe Jumelle dans cette période de crise sanitaire majeure, afin d’agir à notre échelle pour le bien commun en adaptant le service public.

Les chiffres :

1224 votants sur 2585 inscrits, soit une participation de 47,35 %

Votes blancs et nuls = 15

Liste Engagés pour Étiolles = 820 voix, soit 67,82 % des suffrages et 20 sièges.

Liste Etiolles avec vous, pour vous = 389 voix, soit 32,18 % des suffrages et 3 sièges.

Merci à vous !

Chaleureusement,
Amalia Duriez

Discours d’Amalia Duriez

Depuis maintenant plusieurs semaines, avec la liste Engagés pour Étiolles, je porte, dans la continuité du mandat de Philippe Jumelle, un projet pour notre village avec la volonté de poursuivre le travail engagé et d’aller plus loin.

Au cours de ce mandat où je suis encore aujourd’hui conseillère municipale, j’ai constaté comme beaucoup d’Étiollais, que quelque chose avait changé…

Etiolles incarne, j’en ai la conviction, le modèle du bien vivre ensemble de notre société de demain.

C’est à travers cette logique ambitieuse que s’inscrit notre démarche, ma démarche.

Etiolles se situe à une période charnière de son histoire. Je propose de déterminer le sens de son destin.

Etiolles a changé et il s’agit de pérenniser nos politiques en plaçant l’humain au cœur du projet municipal, les Etiollais au cœur du village, mais avant tout :

  • de ne pas revenir en arrière
  • de continuer dans la transparence comme nous le faisons depuis 2014

Une véritable implication citoyenne a alimenté tous les aspects de la vie municipale :

  • les projets discutés dans le cadre de réunions publiques ou d’ateliers de travail,
  • la politique en direction des seniors,
  • les événements portés par le réseau associatif, soutenus par la municipalité : la Fête de la musique, les journées du patrimoine, la Parade des véhicules anciens, la Semaine Bleue, le Téléthon, le Marché de Noël et la Journée Internationale des Droits des Femmes que nous venons de mettre en valeur ce week end à Étiolles…

La participation citoyenne s’appuie sur une volonté et un projet politique affirmé. Cet axe politique du programme municipal souligne l’importance du rôle et de la participation des habitants et des acteurs associatifs à la vie du village.

C’est la volonté de créer un rapport de confiance, d’échanger et d’avancer ensemble. C’est faire attention aux préoccupations des concitoyens, prendre en compte vos attentes, vos espérances, vos besoins pour ajuster l’action.

Une de nos préoccupations premières est le cadre de vie. Ce sera une ambition forte du mandat 2020-2026 et se traduira :

  • Par la mise en place d’élus référents de quartier, avec la création d’un conseil consultatif citoyen et des diagnostics en marchant avec les riverains
  • Par des actions de proximité avec toutes les questions liées à l’entretien quotidien du village, de ses quartiers, à la propreté, à la collecte, aux travaux de voirie et des espaces publics.  Ces actions devront pour certaines être poursuivies, pour d’autres valorisées, pour d’autres encore créées.
  • Par la  préservation de la qualité environnementale d’Étiolles. C’est un bien précieux, qu’il convient de conserver en nous inscrivant, comme cela a été fait pour la Maison des associations, dans une logique écologique.
  • Par la réduction de nos déchets avec du compostage, en créant des espaces de biodiversité et de l’écopâturage.
  • Par l’impulsion de travaux pour des bâtiments moins énergivores.
  • Par des repas biologiques et végétariens à l’école qui favorisent les circuits courts et par des produits de qualité dans les assiettes des enfants.
  • Par des liaisons douces pour encourager les déplacements à pied ou à vélo…

Nous serons concrètement dans une démarche de développement durable de notre village.

Ces missions de service public sont prioritaires à mes yeux, étant donné qu’elles touchent à la vie quotidienne des habitants dans toute leur diversité

J’élargis mon propos au delà de notre commune.

Un doute semble planer sur notre aptitude à travailler avec les partenaires institutionnels du territoire et à faire rayonner Étiolles avec l’agglomération Grand Paris Sud, le département, la région ou bien encore les communes voisines…

L’action publique d’Etiolles s’inscrit naturellement dans l’agglomération et nous devons articuler notre action dans un projet collectif, durable et global.

Depuis 2016, avec la fin de l’ancienne agglomération Seine Essonne, qui comptait alors seulement cinq communes, force est de constater que les pratiques ont bien changé.

L’agglomération à 5 communes – gouvernées par 5 hommes – est maintenant un regroupement de 23 communes ou 4 femmes maires tiennent leur rang et sont écoutées.

Les anciennes complaisances ont cédé le pas à des échanges de travail constructifs, basés sur des critères objectifs, des échanges respectueux qui ont fait progresser, en un mandat, bon nombre de projets très attendus

Nos réseaux, qui existent bien, nous ont ainsi permis de concrétiser le parking de la Grande Rue et la Maison des Associations, de débloquer l’inscription du cœur village au budget des travaux de l’agglomération, de faire installer la fibre optique à Étiolles, maintenant à disposition de tous. Vous le savez, ce sont, pour le village des avancées majeures.

Les réseaux qu’avaient nos prédécesseurs ont évolué. L’agglomération Grand Paris Sud a mis en place dès sa création une administration forte et des instances démocratiques sans compromission, dont Etiolles a largement bénéficié.

Préserver l’identité du village… c’est d’adopter une politique d’urbanisme ambitieuse et raisonnée

  • C’est inscrire tout projet urbain dans le cadre du futur Plan Local d’Urbanisme en optimisant quartiers par quartiers, leur plus-value, leur identité, cela en développant les espaces verts, en repensant les déplacements, en redéfinissant l’offre résidentielle.
  • C’est construire un véritable cœur du village en renforçant les passerelles entre les différents espaces sur des projets structurants, fédérant les différents évènements, pour embellir notre commune.

Nous le ferons avec vous.

ETIOLLES doit s’imposer à part entière dans un environnement toujours en mouvement. Nous avons la chance d’avoir un patrimoine naturel exceptionnel, de la forêt de Sénart aux berges de la Seine, qui permettent à chacun d’être à la campagne à moins de 35 km de Paris. Nous devons développer avec l’ensemble de nos partenaires et avec vous, notre village tout en affirmant son identité de convivialité et du bien vivre.

Comme vous le savez, un village de la convivialité et du bien vivre passe avant tout par l’éducation. L’école est la première étape de formation du citoyen.

Nous devons donner à notre jeunesse les moyens de s’épanouir, de se développer et de s’émanciper à travers l’école. Nous voulons continuer l’ambition pour notre village d’être une référence en matière d’innovation pédagogique. Nous poursuivrons la très bonne cohésion actuelle des services pour une vie scolaire et périscolaire harmonieuse.

L’Ecole est le lieu par excellence de la réussite, de l’égalité et de la promotion et nos jeunes Étiollais ont la chance de fréquenter une école qui tire vers le haut et qui nous est enviée.

Vous en conviendrez, favoriser l’épanouissement éducatif, c’est faciliter la vie familiale et l’accomplissement de nos enfants.

Je veux insister également sur la place de nos ainés. Impliqués dans la vie de la commune dès l’installation du Conseil des Aînés en 2015, ils sont une force de proposition indéniable pour organiser une vie active pour les Seniors et continuer à bâtir des politiques solidaires et de santé pour les plus âgés, parfois les plus seuls, les plus dépendants.

Vivre ensemble… c’est aussi choisir de vivre avec les autres.  La  vie en collectivité doit reposer sur des règles, des principes et des valeurs respectées par tous.

L’harmonie se conçoit en appliquant les principes qui régissent l’ordre républicain.

Il faut continuer le travail autour de la tranquillité publique. Il faut poursuivre et développer le dispositif Voisins Vigilants et Solidaires, lequel regroupe actuellement plus de 30 Étiollais, qui font partie des acteurs de la baisse de la délinquance relevée par les services de la Gendarmerie (réduction de 65% des atteintes aux personnes et aux biens en 6 ans).

Pour conclure :

Etiolles doit affirmer son authenticité  et créer une résistance au modèle de pensée qui dit « c’était mieux avant 2014… ». Le paternalisme a vécu, la citoyenneté éclairée prend le pas, dans notre société de l’information.

Etiolles a un destin à accomplir, il faut que son identité demeure viable, moderne et conquérante pour construire la société de demain.

C’est à la tête d’une équipe municipale enthousiaste, intègre, expérimentée,  réunissant des femmes et des hommes de tous les quartiers, engagés à mes côtés, que je souhaite agir avec tous les Etiollais, avec entrain, responsabilité et sérieux, en m’appuyant sur un programme ambitieux et raisonnable.

                                                                                                         Amalia Duriez

Réunion Publique : partages d’idées et échanges conviviaux !

De nombreux Étiollais, ainsi que des représentants du monde associatif, ont participé à notre réunion publique qui s’est tenue le 8 mars, journée emblématique des Droits des Femmes.

Aujourd’hui, je laisse à Claire, toute nouvelle habitante d’Étiolles, le soin d’exprimer sur cette page comment elle a vécu cet événement :

Dimanche 8 mars 2020 à 17 heures, bravant la bourrasque, cap sur le Gymnase des Hauldres, pour tenter de découvrir, à travers la réunion publique de la liste « Engagés pour Étiolles », ce qui fait le quotidien de ce joli village, mais aussi les enjeux qui l’attendent au tournant de ce premier quart du XXIème siècle. Je n’ai pas été déçue !

Jusque là, Étiolles était à mes yeux un charmant village blotti contre une magnifique forêt, un petit parfum de campagne au cœur du Grand Paris. Au cours de la réunion, cette première impression a été enrichie par l’authenticité qui émanait de l’ensemble des colistiers, par leur sincérité, par leur attachement fort à leur commune et par leur volonté farouche d’en préserver l’harmonie, la tranquillité et la convivialité.

Après une présentation de l’ensemble des membres de la liste, Amalia Duriez a pris la parole pour exposer rapidement les grandes lignes de son programme. Son intervention m’a paru empreinte à la fois de détermination et de capacité d’écoute, et si je devais retenir une seule chose de son message, c’est bien la volonté d’associer les habitants à l’ensemble des réflexions sur tous les projets en cours et à venir. En un mot : la concertation, élément-clef du bien-vivre ensemble, qui m’a paru au cœur de son engagement.

S’en est suivi un jeu de « Questions-réponses » absolument éclectique, et riche en informations : des difficultés d’accès aux écoles à la préservation de la forêt, des projets immobiliers en cours et à venir au survol intempestif des avions, des empêchements de stationnement au non-respect d’un stop…, chaque participant a pu faire part de ses propres préoccupations, avec parfois beaucoup d’énergie et aussi beaucoup d’humour. Et chaque question a été l’occasion pour Amalia Duriez ainsi que pour plusieurs membres de son équipe de répondre avec précision, le cas échéant chiffres à l’appui, permettant au public d’appréhender l’ensemble des données dans toute leur complexité, et sans aucune démagogie.

A l’issue de la réunion, les « nouveaux » de la liste, qui se présentent pour la première fois, ont pris tour à tour la parole pour expliquer quelles étaient leurs motivations dans leur engagement présent. À nouveau, chez chacun d’entre-eux, j’ai retrouvé la même volonté de se mettre au service d’Étiolles pour améliorer, auprès d’Amalia Duriez, la vie quotidienne des habitants et préserver leur exceptionnel cadre de vie.

Un pot convivial a clos cette réunion riche en enseignements. En quittant les lieux, je me suis dit qu’Étiolles n’était pas seulement un charmant village blotti contre une magnifique forêt : c’était aussi  un village fait de femmes et d’hommes de bonne volonté, déterminés à travailler avec combativité, mais aussi avec une grande humanité, pour le bien-être de ses habitants.

RER D Une vérité rétablie

Depuis plusieurs années la municipalité actuelle, au côté d’autres maires et des usagers du RER D soutient activement les associations qui s’opposent au SA 2019. Un combat fraîchement récupéré par la liste d’opposition dont les contres vérité ont conduit à la réaction suivante https://www.facebook.com/RERDcoupe/posts/637084920422954?__tn__=-R

Inauguration de la Maison des Associations

La Maison des Associations, premier bâtiment écoresponsable d’Étiolles a été inauguré le samedi 29 février par Philippe Jumelle, maire d’Étiolles, en présence de nombreuses associations, de Didier Klinkammer, architecte du projet, de Marie Guévenoux, députée de notre canton et de Nicole Poinsot, présidente déléguée à la vie associative du Conseil Départemental.

Les Étiollaises et les Étiollais sont venus très nombreux pour découvrir ce bel espace, dédié à la vie associative de notre commune et dont chacun a pu admirer la parfaite intégration dans son environnement.

La structure en bois et le toit végétalisé de ce bâtiment préfigurent l’avenir que nous souhaitons pour Étiolles, un futur inscrit dans une dynamique de transition écologique durable.

La participation active des différentes associations étiollaises à la conception du projet et aux différentes étapes de sa réalisation a été essentielle pour la concrétisation d’un lieu parfaitement adapté à leurs attentes et à leurs besoins. L’importance de la co-construction, dans le cadre d’un développement harmonieux et maîtrisé dont nous faisons notre priorité, est ainsi démontrée.

Le vieux préfabriqué a enfin laissé la place à de vastes salles pour activités manuelles, sportives et culturelles, dont un Club House pour le Tennis Club et une salle de spectacle qui mettra notamment en valeur le travail des acteurs du Théâtre du Carré Magique, lesquels attendaient cela depuis plus de 20 ans.

La liste ENGAGÉS POUR ÉTIOLLES est déposée !

La liste d’ENGAGÉS POUR ÉTIOLLES est officiellement déclarée en préfecture depuis le 19 février, sans aucune remarque, le récépissé définitif ayant été délivré dès le lendemain.

Notre liste de 25 hommes et femmes est maintenant entièrement dédiée à aller à la rencontre des Étiollaises et des Étiollais, lors de nos actions de porte à porte intensifiées, pour des moments d’échanges toujours chaleureux, où l’écoute et le dialogue prédominent.

Le vote a lieu dans un peu plus de trois semaines. En cas d’absence ou d’empêchement, le vote par procuration est la solution : https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Comment-voter/Le-vote-par-procuration

A bientôt pour de prochains rendez-vous !

Engagés pour Étiolles en campagne

Toute l’équipe d’Engagés pour Étiolles est mobilisée pour aller à la rencontre des Étiollaises et des Étiollais, devant les commerces ou lors d’opérations de porte à porte qui sont l’occasion d’échanges sincères et chaleureux, où le souhait de la poursuite d’une gestion municipale intègre, respectueuse, bienveillante et soucieuse du bien commun, dans la continuité du mandat de Philippe Jumelle, est largement exprimé.

Dans le cadre de la poursuite de leur mandat, les élus sortants ont également participé à de nombreux événements de la vie de la commune au cours des derniers jours, que ce soit auprès des établissements scolaires ou des associations.

Ces moments de rencontre permettent de dialoguer avec les Étiollais, d’être à l’écoute de leurs attentes, initiant une démarche de démocratie participative qui rend les habitants acteurs de la vie du village.

A tous, merci de votre accueil et à bientôt pour de nouvelles rencontres !

Vœux de Philippe Jumelle aux Etiollais : émotion et convivialité

Les Etiollaises et les Etiollais étaient très nombreux ce vendredi 24 janvier, à la Maison des Arts Martiaux, répondant à l’invitation de Philippe Jumelle qui leur présentait ses voeux pour l’année 2020. C’est avec émotion que le maire a rappelé qu’il ne se représentait pas pour un nouveau mandat. Après les remerciements exprimés par Eugène Wittek, premier adjoint, au nom de l’ensemble du conseil municipal, pour son action au service d’Etiolles tout au long de ces 6 années, les applaudissements du public ont été chaleureux et nourris.

Au cours de la soirée, les nombreux candidats de la liste ENGAGES POUR ETIOLLES présents ont échangé avec les Etiollais sur les divers sujets qui les intéressent.

Belle soirée pour les vœux du département !

Ce jeudi 23 janvier, M. François Durovray, président du Conseil Départemental de l’Essonne, a présenté ses vœux aux couleurs de la croissance verte aux élus de l’Essonne, ainsi qu’aux nombreux partenaires institutionnels, industriels, commerciaux qui ont une place importante dans l’essor de notre département.

Ce fut l’occasion d’échanges de qualité, avec notamment M. Kaplan, Sous-Préfet, secrétaire général de la préfecture de l’Essonne, sur le développement du site archéologique d’Étiolles et la nécessaire collaboration entre les services de L’État et la commune.

Rencontre chaleureuse avec nos soutiens autour de la galette !

En ce dimanche après-midi ensoleillé, de nombreux Étiollaises et Étiollais ont témoigné une nouvelle fois de leur soutien sincère et efficace à notre équipe ENGAGES POUR ETIOLLES, qui les invitait à un moment convivial autour de la traditionnelle galette des rois.

Après un discours d’accueil (en copie ci-dessous), chacun a pu faire connaissance en avant-première avec les candidats de la liste de 25 noms, qui sera présentée aux Étiollais par un tract distribué prochainement dans toutes les boîtes aux lettres.

Tous les candidats se sont montrés disponibles et attentifs en apportant des réponses personnalisées au cours de nombreux échanges spontanés.

Un grand merci à tous et rendez-vous est donné en février pour une nouvelle rencontre.

Discours d’accueil d’Amalia Duriez :