Réunion Publique : partages d’idées et échanges conviviaux !

De nombreux Étiollais, ainsi que des représentants du monde associatif, ont participé à notre réunion publique qui s’est tenue le 8 mars, journée emblématique des Droits des Femmes.

Aujourd’hui, je laisse à Claire, toute nouvelle habitante d’Étiolles, le soin d’exprimer sur cette page comment elle a vécu cet événement :

Dimanche 8 mars 2020 à 17 heures, bravant la bourrasque, cap sur le Gymnase des Hauldres, pour tenter de découvrir, à travers la réunion publique de la liste « Engagés pour Étiolles », ce qui fait le quotidien de ce joli village, mais aussi les enjeux qui l’attendent au tournant de ce premier quart du XXIème siècle. Je n’ai pas été déçue !

Jusque là, Étiolles était à mes yeux un charmant village blotti contre une magnifique forêt, un petit parfum de campagne au cœur du Grand Paris. Au cours de la réunion, cette première impression a été enrichie par l’authenticité qui émanait de l’ensemble des colistiers, par leur sincérité, par leur attachement fort à leur commune et par leur volonté farouche d’en préserver l’harmonie, la tranquillité et la convivialité.

Après une présentation de l’ensemble des membres de la liste, Amalia Duriez a pris la parole pour exposer rapidement les grandes lignes de son programme. Son intervention m’a paru empreinte à la fois de détermination et de capacité d’écoute, et si je devais retenir une seule chose de son message, c’est bien la volonté d’associer les habitants à l’ensemble des réflexions sur tous les projets en cours et à venir. En un mot : la concertation, élément-clef du bien-vivre ensemble, qui m’a paru au cœur de son engagement.

S’en est suivi un jeu de « Questions-réponses » absolument éclectique, et riche en informations : des difficultés d’accès aux écoles à la préservation de la forêt, des projets immobiliers en cours et à venir au survol intempestif des avions, des empêchements de stationnement au non-respect d’un stop…, chaque participant a pu faire part de ses propres préoccupations, avec parfois beaucoup d’énergie et aussi beaucoup d’humour. Et chaque question a été l’occasion pour Amalia Duriez ainsi que pour plusieurs membres de son équipe de répondre avec précision, le cas échéant chiffres à l’appui, permettant au public d’appréhender l’ensemble des données dans toute leur complexité, et sans aucune démagogie.

A l’issue de la réunion, les « nouveaux » de la liste, qui se présentent pour la première fois, ont pris tour à tour la parole pour expliquer quelles étaient leurs motivations dans leur engagement présent. À nouveau, chez chacun d’entre-eux, j’ai retrouvé la même volonté de se mettre au service d’Étiolles pour améliorer, auprès d’Amalia Duriez, la vie quotidienne des habitants et préserver leur exceptionnel cadre de vie.

Un pot convivial a clos cette réunion riche en enseignements. En quittant les lieux, je me suis dit qu’Étiolles n’était pas seulement un charmant village blotti contre une magnifique forêt : c’était aussi  un village fait de femmes et d’hommes de bonne volonté, déterminés à travailler avec combativité, mais aussi avec une grande humanité, pour le bien-être de ses habitants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s